Catégories
Non classé

Société 2.0, politique 2.0, état 2.0

Ce matin, une petite piste de réflexion …

et si le fameux web2 était une véritable lame de fond dont peu de personnes perçoivent la portée et les conséquences ?

Pour ceux qui sont dans le web depuis plusieurs années, le concept de  web2 nous a fait sourire. Rien de vraiment nouveau sous cette étiquette. Encore une idée portée par quelques uns et relayée par des journalistes toujours friands de concepts packagés  facilitant leur quotidien de production pseudo intellectuelle.

Et pour ceux qui ont compris la puissance des réseaux sociaux, mes propos n’auront pas de réelle valeur ajoutée. Rien de de nouveau pour les acteurs du web2 !

Mais essayons de nous projeter au delà de notre microcosme de geek ! On voit que les politiques occupent le social media pour faire passer leur messages parce que les idées comme les candidats ne sont devenus que des produits qu’il faut vendre suivant un plan marketing établi.

Est ce la même chose que de vendre un candidat et de la lessive ?
Limite provocante, la question a quand le mérite de poser une question loin d’être dénuée d’intérêt intellectuel.

A l’heure où l’internaute et la communauté a pris le pouvoir sur le web, le crm et le marketing, on peut se demander jusqu’où ira cette « révolution ».

N’allons nous pas assister à une prise de pouvoir de l’individu et de la communauté sur les décideurs. Cela s’est produit dans le marketing, alors le politique !

N’allons nous pas assister à l’émergence d’un démocratie 2.0 où le candidat devra entrer dans la conversation pour convaincre chacune des sphères qui se dissimulent derrière chaque interlocuteur.

La citation la plus célèbre d’Andy Warhol évoluera aussi puisque nous n’aurons plus droit à nos 15 minutes de gloire mais serons désormais célèbre pour 15 personnes que nous pourrons influencer.

Fini  la lutte des classes ! Place à la  lutte des graphes !

et un petit mode d’emploi serait le TOGH :

– Transparence : ne rien cacher puisque tout se sait ou tout se dit
– Ouverture : reconnaitre le droit à l’erreur
– Générosité : partager sans attendre de contre partie directe
– Honnêteté : la vérité, toute la vérité, rien que la vérité

Catégories
Non classé

2015 : Quid du web social ?

L’avenir du web social

La portabilité des réseaux sociaux est la principale orientation prise par les réseaux sociaux. Aujourd’hui, chaque internaute dispose de multiples comptes.

( Facebook, Google, Yahoo, msn, skype, youtube, etc…). L’interopérabilité de ces services est indispensable car attendues par les internautes. La standardisation est en marche avec open social et les mutations débutent.

Mutations ? N’est ce pas trop fort ? Est ce que le social web va générer un tel changement ?

Je pense que oui ! Le social web va enfin être la lame de fond que devait être le web 2.0. Encore une fois on constate le décalage entre les annonces des concepts et la maturité des outils.

Le marketing, le commerce électronique, le CRM et la publicité vont devoir faire leur révolution technologique mais surtout culturelle face à la problématique du social web.

Hier tous les sites étaient cloisonnés, on surfait de sites en site en utilisant les moteurs de recherche. Puis, les sites ont pu communiquer entre eux tout en permettant aux internautes d’interagir sur les contenus.

L’avenir des sites est aujourd’hui de permettre à l’internaute de partager son expérience sociale. La tendance est à la montée en puissance de la communauté qui ira un jour jusqu’à l’identification de grades sociaux. Les leaders pourront un jour influencer les marques sur le lancement de nouveaux produits. Ces leaders seront les représentants d’une communauté silencieuse.

Le rapport de Forester décrit l’évolution du web social en 3 étapes.

  1. L’ère des relations sociales

  2. L’ère de la fonctionnalité sociale

  3. L’ère de la colonisation sociale : la prise de contrôle des Connect

    OpenID, Facebook Connect

  4. L’ère du contexte social

    A partir de 2010, nous allons assister à la reconnaissance des identités et des relations personnelles. Les sites vont personnaliser leurs contenus aux caractéristiques de l’internaute une fois Identifié tout en profitaant de l’expérience de ses amis.

  5. L’ère du commerce social : En 2011-2012.

    D’ici 2012, les sites vitrines, les sites corporates seront complètement inadéquats et seront remplacés par les réseaux sociaux.

l'avenir du web social
l'avenir du web social

Parallèlement à l’avènement du Social Commerce prédit par Forrester, il convient d’analyser l’évolution des outils gestion de la relation client qui devront impérativement s’adapter.

L’aube du SRM ou GRS

A partir de 2012, les CRM auront complètement intégré le graphe social de leurs clients. La gestion de la relation commerciale va se transformer en gestion de la relation sociale. ( GRS en français ou plutôt SRM)

Internet ne sera que ce qu’il a toujours été : un support permettant la participation des consommateurs au développement des marques.

Hier, la marque était tout puissance face à des consommateurs esseulés. Demain, l’identification des communautés et la reconnaissance de leur puissance dans la démarche marketing va bouleverser les stratégies de communication à partir de ces postulats.

  1. Tous les consommateurs sont égaux.

  2. Les clients ne sont simplement qu’une partie du système social

  3. L’influence est distribuée dans ce système.

    Ou dit autrement, suspect, prospects, clients occasionnels, clients récurrents sont tous importants pour la marque de par leur influence sociale qu’il conviendra d’identifier.

Et l’avenir du web social ?

Dans le court terme, la prochaine évolution du web social réside dans la standardisation de l’identité numérique.

Les prétendants sont Open ID, Google Friend Connect, Facebook Connect, twitter connect etc…

Je ne crois pas à Open ID qui s’impose comme un tiers n’apportant aucune valeur ajoutée au service d’identification unique. Seul les geeks utiliseront ce standard car il est, et sera souvent proposé à côté des autres connect.

Et pour le commun des internautes, il sera toujours plus facile, plus intuitif et plus sécurisant de cliquer sur facebook qu’il connaisse et en lequel ils ont confiance que sur Open id qui ne parle qu’à une infime partie éclairée de la communauté.

Qui sera le leader du single sign in ?

On peut s’amuser à faire des pronostiques. Personnellement, je pense que le cela se jouera entre Facebook et Google.

  • Facebook connect : Parce qu’avec plus de 300 millions de membres dans le monde, il constitue la première communauté identifiée. Il y aura bientôt plus de « Facebookiens » que d’américains !

    De plus le déploiement du FB connect sur les sites tiers va exploser sur 2010 puisqu’il reste la porte d’entrée la plus connues pour exploiter les réseaux sociaux.

  • Google Friend connect : Le déploiement reste très discret mais l’arrivée de Wave devrait modifier la donne. Le principal atout de Google est la multitude de raisons d’avoir un compte Google ( Gmail, Analytic, Igoogle, Picasa, Wave, etc…) Avec cette batterie d’applications, il dispose d’une force de frappe lui permettant de revendiquer

Une conclusion très pragmatique pour le e-marketers qui ne savent pas comment tirer partie des réseaux sociaux, seraient d’envisager dans un premier temps de « sociabiliser » leur site via l’implémentation d’un FB connect.

Catégories
Non classé

Salon E-commerce Paris 2009 et au VAD Lille

Après le succès du salon Ecommerce Paris où nous avons rencontré et présenté nos solutions à plus de 200 contacts identifiés, nous vous donnons rendez vous au VAD de Lille, le 14,15 et 16 Octobre 2009.

Le bilan de notre présence au salon Parisien :

– 210 contacts identifiés avec un besoin lié au social media marketing.

– Soczed, 1ère et seule Social Network Agency du salon. Notre positionnement de spécialiste des résaux sociaux est indéniablement innovant.

– 2009 est vraiment l’an 1 du social shopping et impose la définition pour les marques d’une « social media strategy »

– Nous sommes au bon moment, au bon endroit … là où le marché nous attend et a vraiment besoin de nous.

Et si vous nous avez raté au salon parisien, retrouvez moi au vad stand D37 (soczed) ou B08 (coteo)

Catégories
Non classé

Comment vont évoluer les média sociaux ?

A l’heure où Facebook écrase tous ses concurrents, il convient aujourd’hui de prendre quelques minutes pour essayer de comprendre ce qu’il se passe pour imaginer ce qu’il peut se passer.

 Sur Alexa, j’ai tapé myspace.Com et c’est trop criant de vérité !

 
MyspaceMyspace

 

Forcément, la curiosité nous pousse à comparer cette courbe à celle de Facebook. Et soudain, c’est le drame !

Demie suprise mais constat douloureux pour les derniers utilisateurs de MySpace ::

facebook+myspace

 

Quand on repense au buzz, à l’hégémonie dont bénéficiait MySpace, on peut vraisemblablement penser que Facebook n’est pas à l’abri d’un tel déclin.

 

Qui peut aujourd’hui Facebook ?

On pense tout de suite à Twitter qui connait un véritable boom. Mais peut il défier FB? Il n’est pas vraiment positionné sur le même périmètre. Il suffit de l’utiliser quotidiennement pour s’apercevoir des limites de twitter.

Je ne pense pas que le danger viennent de l’outil aux gazouillis.

twitter+fb+my

Nous menons de nombreux tests et expérience pour maintenir notre niveau d’innovation. Cette activité de R&D nous permet d’établir une hypothèse …

Un acteur majeur avance à pas de velours dans les média sociaux car il a compris que c’était un enjeu majeur pour l’internet de demain.

Cette acteur est Google ….

Je pense qu’il a renoncé à faire d’orkut, un véritable concurrent de Facebook qui est aujourd’hui devenu trop grand et avec trop d’avance.

Mais le géant Google n’a perdu que la première manche et prépare ces armes et sa revanche.

Lors de nos tests, nous avons implémenté Google Friend Connect. Tout comme il existe des API Facebook, twitter permettant d’utiliser leur système d’identification, Google s’est positionné sur cette fonctionnalité.

Leur premier atout est que leur système d’identification est déjà largement utilisé pour des applications phares telles que Gmail, iGoogle, Agenda, adsens, adwords etc..

Leur second atout est qu’il propose dès aujourd’hui des fonctionnalités puissantes comme le chat et une véritable portabilité des amis.

La stratégie est simple à comprendre comme souvent avec Google mais tout aussi efficace. Le premier moteur ambitionne de délocaliser les services sociaux pour qu’ils soient déployés par chacun des sites. A l’image de la Google Map  que beaucoup de sites internet exploitent au détriment des solutions propriétaires comme viamichelin ou  mappy, Google veut déployer son api toujours sur le même modèle, gratuit, innovant, complet afin de devancer Facebook sur la portabilité de profils sociaux.

Qui gagnera la seconde manche ?? Quel seront les réactions des autres acteurs du net tels que Microsoft, Yahoo …?

Qui peut encore entrer sur ce marché ? et quid de la mobilité ?

 

 

Catégories
Non classé

Social Network Agency ???

Nous lançons une nouvelle activité : http://www.soczed-interactive.com

Besoin d’un FB connect, d’une application Facebook, twitter, Google Friend Connnect ?

soczed interactive

Catégories
Non classé

Marketing des média sociaux

Les dépense de Digitale marketing

Forrester Research vient de réaliser une étude sur les dépenses de marketing interactif aux états unis.
Cette étude prévoie une augmentation annuelle de 17 % des dépenses interactives entre 2009 et 2014.

– Mobile Marketing
Croissance annuelle de 27 %, le mobile marketing est la deuxième progression la pla plus rapide mais ne constituera que 2.31 % des budgets interactifs

– Sociale Media Marketing
Avec 34 % de croissance annuelle, c’est le domaine qui progressera le plus fortement et constituera le troisième pillier des mix web marketing.

– Email Marketing
L’email est le support qui progressera le moins fortement étant le seul support progressant moinsvite que les dépenses de digitale marketing.

– Display
Il continuera de constituer l’un des principaux leviers

– Search Marketing.
Déjà prédominant, le search continuera de progresser certes moins fortement que les dépenses web marketing mais constiuera quand même en 2014, 57 % des dépenses..

L’étude conclut que cette croissance des dépenses on line va s’accompagner de chute des dépenses off line. Les metrics et tracking d’Internet vont imposer leur loi aux supports traditionnels.

Catégories
Non classé

digitale native

Comme tous les matins, après le cacao de mes filles, je bois mon café en lisant mon nord litto ( quotidien local).
Ensuite mes emails, facebook, twitter, viadeo etc..

Et ce matin un twit sur l’usage d’internet par les 2-11 ans. Mes filles ont  3 et 7 ans, je suis en plein dedans.

les 2-11 ans n’ont jamais passé autant de temps online…
Il faut admettre que cette génération s’invite dans un internet bien différent de celui de caramail et des premières pages perso.

L’internet des medias sociaux, le web 2.0, le partage des photos, des vidéos, youtube, dailymotion etc..

Nous,  nous étions obligé d’attendre pour regarder nos dessins animés préférés alors qu’elles n’ont qu’à aller sur dailymotion ou youtube.
Il fallait négocier avec les frères ou les soeurs pour décider qu’elle programme on regarderait. Alors qu’elles grandissent dans un univers multi supports.
Hier soir, vacances obliges, j’ai regardé un épisode de tchoupi avec ma fille de 3 ans sur mon iphone depuis you tube.

Je ne vais pas faire l’ancien mais il ya quand même un fossé aevc ce que nous faisions.

Je pense que les 2-11 ans en France constituent notre génération de digitale native et qu’il faut suivre leur comportement, leur péférence et leurs habitudes de consommation car ils dicteront l’internet de 2020…

Avec mes filles nées en 2002 et 2006, j’ai un mini laboratoire à la maison…

Catégories
Non classé

1 milliard de dollar

Andreessen, vous vous souvenez ? Netscape ? C’est lui

aujourd’hui, membre du board de Facebook, il  a affirmé que le 1 er réseau social mondial pouvait faire 1 milliard de dollar s’il voulait ! Andreessen qui siège au comité de direction présente le manque de recherche de revenu publicitaire comme une stratégie de développement

« If they pushed the throttle forward on monetization they would be doing more than a billion this year, »

En prenant l’exemple de Myspace, il trouve un argument de poids. Dans cette nouvelle donne 2.0 de l’internet, l’utilisateur est l’élément le plus important de tous modèles économiques. Lorsque Murdoch corp a pris le contrôle de l’ex leader des réseaux sociaux, les dirigeants ont cherché à maximiser les revenus publicitaires parfois au détriment de la philosophie du service social.

Un autre exemple est le manque d’ouverture de myspace. Bien qu’il soit possible de déployer un Myspace Connect, les interactions sont limitées. On récupère des informations mais de là, à écrire chez myspace… chacun chez soi.

Une vision de retard pour l’ex leader …

Avec la montée en puissance de twitter, il convient de constater que les deux services vont se livrer une course à la part de marché plus stratégique que la course au CA.

200, 225, 250 Millions

Il y aura bientôt plus de membres facebook que d’américains…

http://www.reuters.com/article/ousiv/idUSTRE56531X20090706?pageNumber=1&virtualBrandChannel=11569

Catégories
Non classé

Symbiose sociale

La symbiose social ou l’art de se développer grâce à la puissance des réseaux sociaux.

La symbiose est une association intime et durable entre deux organismes hétérospécifiques (espèces différentes), parfois plus[1]. Les organismes sont qualifiés de symbiotes, ou, plus rarement symbiontes ; le plus gros peut être nommé hôte.  »  ( source : wikipedia)

Aujourd’hui les réseaux sociaux sont omni présents dans la vie des internautes. La génération Y et les digital natives maîtrisent tous les codes et usages des réseaux. La statégie de ceux ci est désormais d’être central, d’être  l’hôte de ces parasites.

Le meilleur exemple de ce concept est Facebook !

Avec Facebook connect, le 1er réseau social mondial vise à être un service social plus qu’un simple réseau. Il permet à des développeurs, des agences, des portails,  des business models de se pluger directement à leur réseau. La question que l’on peut naturellement se poser, c’est pourquoi ? qu’ont ils à gagner ? Pourquoi facebook ouvre t il son réseau ?

En reprenant la définition de la symbiose, on constate que Facebook se comporte en tant qu’hôte. Il permet le développement de module parasitaire hétérogène puisque chacun de ces parasites renforcent l’hôte sans que celui ci ait à fournir toute l’énergie requise.

Le développement mutuel repose donc sur un contrat gagnant-gagnant implicite.

Pour comprendre totalement ce concept de développement, il convient d’y préciser que

Soit 1 agent parasite A qui pour se développer doit fournir un effort 

Ra : revenu de A 
Ya : Effort à fournir ( financiers etc.)

on peut donc écrire que Ra=xYa ( 0>x>1)

De même pour B un hôte : Rb =x’Yb (0>x’>1)

La symbiose aboutit à un équilibre collaboratif supérieur.  Soit Ra+Rb>=xYa+x’Yb

x et x’ étant la part de bénéfice obtenu de ce partenariat. Chacun des agents tire partie de cette collaboration mais rien n’assure que le bénéfice de cette collaboration se répartisse équitablement. Cela peut être du 75 – 25 ou du 90 -10 etc… La collaboration ne peut exister que s’il y a un intérêt non nul pour chacune des parties.

 Voilà pourquoi un hôte digne de ce nom, càd ayant déjà un assiette large en terme d’usage, de membre et de notoriété doit s’ouvrir aux développeurs et aux applications tiers pour continuer de grandir…

 

 

 

 

Quid du parasite qui devient plus fort que son hôte ?

Catégories
Non classé

Me commerce

Le me commerce est un concept webmarketing encore méconnu. Bien que quelques initiés connaissent la définition et le principe, force est de constater que peu ou pas de solutions existent.

La raison est simple !

Bien que le concept soit facilement compréhensible, il convient de reconnaître qu’il est plus difficilement applicable.

Comment transformer ses visiteurs en ambassadeurs ? On connait tous les actions de transmettre à un ami, add this, share this etc… Mais le retour sur ces fonctionnalités ne sont pas tangibles en terme de parrainnage.

Pourquoi ?

– Parceque la motivation n’est pas toujours au rdv

– Parcequ’il n’ya pas toujours de récompenses

– Parce que le module de parrainage n’est pas proposé au bon moment !

Pour remplir les objectifs de ce puissant concept il faudrait proposer le parrainage au moment où l’internaute est disposé à le faire et lui proposer une réelle récompense.